Intervention essaimage; L'Abeille Noire

Aujourd'hui, un habitant d'Amay nous a appellé pour un essaim d'abeilles qui était dans un de ses arbres.

Celui-ci était fort calme, sans doute était-il sorti d'une ruche quelques jours avant, lors des quelques rares heures de soleil que nous avions eues. Ensuite il a plu, il y a eu du vent. Cet essaim est resté en place, n'ayant pas pu trouver un nouveau gîte avant que le temps ne change.

Nous sommes donc arrivés à point pour le cueillir.

Il se trouvait à 4.5 mètres de hauteur.

Au moyen d'une escabelle, sur le niveau le plus élevé, il était accessible. Fred les a légèrement aspergées d'eau pour éviter de les voir s'envoler et partir juste au moment où nous allions le récupérer. Cela arrive trop souvent, d'autant plus qu'ici, l'essaim contenait une reine vierge, très légère donc, plus nerveuse et pouvant voler facilement et très loin, avec ses abeilles qui l'accompagnent.

Il était juste un peu trop haut pour secouer la branche en l'agrippant par le dessus, Fred à donc introduit ses doigts dans la grappe d'abeilles, tout en douceur afin de pouvoir saisir la branche autour de laquelle les abeilles étaient agrippées. 

Conseil : NE FAITES JAMAIS CELA SI VOUS N'ÊTES PAS UN APICULTEUR CONFIRME !

Fred à la chance de ne pas faire de réactions au venin d'abeilles (ni aux moustiques, ni aux taons... grrrrr) mais surtout, fort de 35 années d'expérience apicole, sent instinctivement s'il peut se permettre une telle opération ou non. Tout dépend de l'humeur des abeilles, des floraisons en cours, du temps, ... S'il s'était avéré que cela ne se passerait pas sans piqûres, il aurait utilisé un cueille essaim (grande perche avec au bout un sac qui se referme sur l'essaim). Cependant, L'homme qui murmure aux oreilles des abeilles préfère un contact plus rapproché avec elles, c'est une manière de les aborder avec plus de douceur, de respect. Elles lui rendent bien.

Après avoir emporté l'essaim, Fred l'a retourné devant leur nouvelle ruche, sur un grand carreau de céramique et leur a laissé faire la procession, pour découvrir leur nouvelle demeure. La procession est un terme apicole ancien. Il tient ses origines du clergé. En effet, dans le temps, les apiculteurs étaient principalement issus des membres de l'Eglise ou de l'enseignement. Voir les abeilles se suivre et entrer ainsi toutes en file dans la même direction leur faisait penser à une foule de fidèles en train de faire la procession pour une fête solennelle.

Ci sessous, découvrez le petit film que nous avons réalisé pour vous.

Écrire commentaire

Commentaires: 0