Appelés pour un essaim; L'Abeille Noire

Nous vous en parlions il y a quelques jours, si vous repérez un essaim d'abeilles, contactez un apiculteur du coin pour qu'il le récupère et lui sauve la vie en lui offrant de meilleures chances de s'épanouir et prospérer. C'est ce que l'un de vous a fait dans notre région d'Amay.

Les abeilles étaient perchées presque à la cime d'un arbre, à 8 mètres de hauteur. Il a fallu sortir la grande perche cueille-essaims et s'aider d'escabelles et d'un trident de jardinage pour secouer les branches afin de faire tomber tout ce petit monde dans la catoire (cloche de paille).

La "cueillette" s'est passée sans encombre, sous le regard à la fois craintif et émerveillé, à quelques mètres de distance, des personnes qui nous ont contactées pour venir nous en occuper, ainsi que de leurs voisins. Quand la catoire fut posée au sol avec le paquet d'abeilles, le signe que la reine s'y trouvait était que les abeilles se posaient autour et "battaient le rappel" pour attirer les quelques milliers d'autres sœurs qui n'étaient pas tombées dedans et qui volaient alentour, un peu perdues. Battre le rappel, c'est le terme apicole employé pour désigner le fait que les abeilles s'agrippent fermement à l'entrée de l'endroit qu'elles veulent marquer. Elle dardent l'abdomen vers le haut en exposant à l'air une glandes que l'on peut observer à l'œil nu, la glande de Nasanov, qui libère dans l'air des phéromones de ralliement. Elle ventilent à fond avec leurs quatre ailes pour disperser l'odeur de rappel. L'odeur qui s'en dégage rappelle la citronnelle, odeur fort agréable à sentir. Toutes ces ouvrières rassemblées et regardant toutes dans la même direction sont autant de balises visuelles mais surtout olfactives pour les autres abeilles, qui à leur tour viennent se poser à côté et imitent leurs sœurs.

Les abeilles récoltées aujourd'hui ne sont pas des noires, mais qu'importe, ce sont des abeilles, avec rappelez-vous, une génétique essaimeuse. Nous allons donc proposer à cet essaim dans les prochains jours, une jeune reine noire qui aura été fécondée cette année à Virelles. Les essaims qui essaiment avec une vieille reine, remplacent de toute façon, la plupart du temps, la vielle par une plus jeune, assurant ainsi une ponte plus conséquente et donc une meilleure chance de prospérer pour la colonie. Nous donnerons un petit coup de pouce dans le sens où nous voulons les voir évoluer, et ce avec une reine issue d'une colonie qui a peu tendance à l'essaimage, bien noire, qui est douce, tenant bien sur son cadre, résistante aux maladies, bonne travailleuse.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Chan (dimanche, 16 mai 2021 10:30)

    Génial Fred et super intéressant. Ce serait sympa que ce soit filmer pour se rendre compte et visualiser tes explications. Difficile à mettre en place, je me doute �.
    Merci pour ces explications �

  • #2

    L'Abeille Noire (dimanche, 16 mai 2021)

    Nous y pensons Chan, c'est à l'étude. Juste à trouver comment faire, mais pas impossible

  • #3

    L'Abeille Noire (samedi, 22 mai 2021 11:57)

    Voilà C'est fait, nous avons aussi une chaine YouTube pour Visionner certains moments de la vie du rucher : https://www.youtube.com/channel/UCa-D93VdiMY7znOU3sidoNA