Au rucher de Virelles; L'Abeille Noire

La saison de l'élevage des reines a recommencé. Au rucher de Virelles, dans la zone de la célèbre réserve naturelle, nous avons entrepris plusieurs tâches en ce jour. La pose de nuclei de fécondation. Mini-colonies contenant quelques centaines d'abeilles et l'avenir et l'espoir de nos abeilles noires, chacune avec une reine vierge. Nous leur souhaitons que le beau temps, s'il le veut, leur permette quelques sorties sur les 15 jours où elles resteront sur place afin qu'elles puissent faire leurs vols de fécondation.

Visite aussi des ruches de production. Evaluation du nombre de cadres de couvain, des réserves, état sanitaire, vérification de la présence de la reine, évaluation de la tranquillité des abeilles et de leur douceur. 

Le bilan de la visite est fort positif. Une seule piqûre sur le bout d'un doigt, de la faute de Fred, il a écrasé par inadvertance une abeille entre le cadre et le doigt, la piqûre fut un réflexe de la malheureuse... Pardonne-lui petite avette 😪

Enfin, retour à la maison avec des brèches de dessus de rayons remplies de miel frais. Ce sont souvent des constructions entre le dessus des cadres et le plateau du dessus de la ruche. Signe aussi que les abeilles commencent à manquer de place, qu'il est temps d'agrandir ou de poser des hausses. Ces morceaux d'alvéoles de cire remplies de miel frais ou nectar sont enlevés afin que toute la ruche ne soit pas complètement soudée. Emportée à la maison, ces brèches seront partagées entre nous, parfois des amis de passage, petits bonheurs que les apiculteurs peuvent s'offrir en récompense après une journée de travail colossal au rucher qui les requinque. Un vrai délice revigorant.

Écrire commentaire

Commentaires: 0