Cellule libérée, délivrée; L'Abeille Noire

Image insolite ? Voici les explications.

Lorsque nous élevons des reines d'abeilles noires, nous prélevons des larves âgées de maximum 24 heures. Ces larves sont déposées dans des cupules, futurs berceaux de reines. Cinq jours après, la cellule royale étirée sera operculée pour que la larve puisse se transformer en reine adulte par l'étape de la nymphose. 

Sept jours de plus et la reine doit émerger de sa cellule royale. Il arrive que le couvercle que la reine a découpé elle-même ne soit pas complètement désolidarisé de la cellule. Ce couvercle, après la sortie de la reine se replace tout seul en position fermée, comme sur une charnière grâce aux fils de soie du cocon que la larve avait tissés et qui gardent leur forme d'origine. Les abeilles ouvrières, n'aimant pas ce qui bouge et ballote dans la ruche, recouvrent ce couvercle d'une fine pellicule de cire pour souder le tout.

J'ai bien failli commettre une grosse erreur en voyant cette cellule. J'ai estimé que la reine n'était pas née, morte au berceau pour une raison non élucidée. Au moment ou je remplaçais cette cellule par une autre encore à naître, plus jeune de deux jours, je l'ai mirée avec une lampe par derrière. C'est à ce moment que je me suis aperçu que la reine noire était née. L'erreur aurait été qu'une deuxième reine soit introduite, ce qui se serait soldé par une bagarre à mort entre les deux reines et par la mort de l'une d'elle.

Quelques images ci dessous pour expliquer les propos ci dessus.

Écrire commentaire

Commentaires: 0