· 

La primevère sauvage se fait rare; L'Abeille Noire

Petite plante de pelouses calcaires, prairies sèches, sous bois. La primevère sauvage, est mellifère.

Petites rosettes de feuilles vertes, ridées et velues, blanchâtre en dessous, les primevères sauvages (Primula officinalis) sont soit rares soit abondantes. En descendant vers le rucher Chimacien, le long des routes, elle offre en ce moment de magnifiques plates-bandes jaunes et lumineuses. Les hampes florales s'élancent à 20 - 30 cm de haut et offrent des fleurs jaunes ponctuées d'orange, réunies en grappe, pendant sur le côté parfois vers le bas.

Cette plante est mellifère, les abeilles noires la butinent.

Courante autrefois, elle est devenue rare à cause du prélèvement à des fins thérapeutiques. Les pétales étaient récoltés ainsi que les rhizomes. Essayons là où il en reste encore de belles zones de les préserver et de ne pas y toucher.

Écrire commentaire

Commentaires: 0