· 

En sous-bois, les jonquilles sauvages; L'Abeille Noire

Les jonquilles sauvages, ou plutôt les narcisses des bois, Narcissus pseudonarcissus lobularis, s'épanouissent en ce moment. Les abeilles noires aiment la butiner. Pour ce faire, l'abeille noire doit se contorsionner pour atteindre le fond de la corolle en forme de trompette étroite. ce faisant elle se charge de pollen dans sa fourrure qu'elle transportera et déposera sur le pistil des fleurs suivantes. 

Le narcisse des bois devient une plante rare. Il existe encore de rares zones où il pousse abondement. Le plus triste, c'est de constater que ces zones, même entourées de grillages finissent par être pillées par des gens qui pensent que le petit bouquet, voire les les brassées qu'ils cueillent n'ont aucun impact sur cette plante puisqu'il y en a beaucoup… Pourtant, on constate systématiquement que ces zones régressent et disparaissent en quelques années, les fleurs n'arrivant plus à produire les graines pour assurer la relève. Les fourmis aident à la propagation de cette plante myrmécochore; chaque gousse de graines produit une trentaine de graines noires et brillantes qui sont pourvues d'un élaïosome, petit appendice charnu et blanc attaché à la graine. Cet élaïosome est attirant pour la fourmi qui y détecte une bonne source de nourriture. Ce phénomène est appelé la myrmécochorie. La graine est tractée par la fourmi vers le nid, ce faisant, elle rencontre des obstacles, la graine finit par se détacher de l'élaïosome et reste au sol. Grace à cela, la graine pourra germer à une certaine distance du narcisse mère, trois à quatre ans après, ce nouveau narcisse commencera à fleurir à son tour.

Les bulbes d'environ 3 à 4 cm de diamètre sont enfouis dans l'humus ou directement en dessous entre 5 et 10 cm de profondeur. Les fleurs sont reconnaissables, avec une corolle fortement allongée, jaune citron et des pétales jaunes plus pâle.

Écrire commentaire

Commentaires: 0