· 

Floraison des prunelliers; L'Abeille Noire

Cette semaine de soleil nous a offert la floraison des prunelliers. Cette débauche de fleurs blanches à cœur jaunâtre se remarque de loin. Les buissons que forment ces arbustes sont autant de tâches blanches qui égaient le paysage. Fleuris de haut en bas, les prunelliers attirent nombre d'insectes butineurs, comme nos abeilles noires, pas seulement notre regard. Au soleil, au pied des prunelliers, une odeur discrète mais bien présente se dégage de ces bouquets de fleurs écloses de ces terminaisons épineuses des rameaux d'une couleur noire. Le prunellier (peut s'écrire aussi prunelier) d'ailleurs se nome entre autres noms "épine noire". Ces épines acérées sont le côté désagréable de cet arbuste, ayant tendance à entrer profondément dans la peau et cassant facilement, provoquant une douleur immédiate et durable. Cependant, certains oiseaux y fondent leur nid, sachant que pour la plupart des prédateurs, cet obstacle naturel sera infranchissable et que leur oisillons auront la chance de grandir dans un environnement sécurisé.

Les prunelliers bien intégrés dans nos haies champêtres libres, drageonnent autour du pied mère, formant un buisson toujours plus conséquent. Il nourrit une pléthore d'animaux tout au long de l'année grâce à ses fleurs, ses feuilles et ses fruits. Beaucoup de papillons y pondent leurs œufs pour nourrir leurs chenilles comme le flambé, le gazé, le paon de nuit (petit et moyen), la livrée des arbres, la feuille morte du chêne, … Les fruits se remarquent fin d'été et surtout l'hiver quand les plants auront perdus leurs feuilles dans un flamboiement de couleur jaune. Ces petites prunes rondes de 2 à 3 cm de diamètre sont de couleur bleues et recouvertes d'une pruine blanchâtre; si vous les frottez, ces prunelles deviennent brillantes et presque noires, la chair intérieure est rouge. Les prunelles ont un goût acerbe et astringent. Il faut attendre les premières gelées d'automne pour que la prunelle soit sucrée et agréable au goût, qu'elle soit blette.

Beaucoup de recettes découlent de ce fruit abondant et sauvage. Ma préférée, la liqueur de prunelle.

Écrire commentaire

Commentaires: 0